Agir sur la qualité de votre sommeil

Les chercheurs Japonais ont tentés une expérience avec des étudiants en médecine volontaires, ils les ont privé de sommeil profond pendant 48 heures, seul un sommeil court et paradoxal était autorisé, 80 % d'entre eux ont développés des symptômes de Fibromyalgie pendant 15 jours.

Lire aussi

Le manque de sommeil augmenterait le risque de fibromyalgie

Les troubles du sommeil responsables de fibromyalgie chez la femme ?

 

 

Améliorez la qualité de votre sommeil avec Z-VIOLYNE !

Z Violyne a été développé pour favoriser le sommeil profond, le programme NUIT, vers les ondes Delta de type 3 et 4.

Ce programme combiné facilite l'utilisation de Z Violyne au quotidien et permet de regrouper en une fois un ensemble de séances, son but essentiel est:

Amener l'utilisateur à un sommeil profond et régénérateur.

 

Le matin levez vous reposé et tonic !

Le programme sommeil permet à l'organisme de mieux éliminer : les urines sont plus chargées le matin.

 

Les cycles du sommeil

Un adulte éveillé émet habituellement des ondes alpha et beta.

Le stade 1 est  un stade de transition entre l’éveil et le sommeil. Le dormeur n’a pas vraiment l’impression de dormir, il somnole,l’activité alpha diminue et s’évanouit .

Le stade 2 est le stade de sommeil confirmé. L’électro-encéphalogramme enregistré au cours du sommeil montre des figures caractéristiques, qui permettent d’affirmer que le dormeur dort !  Un mauvais dormeur sur deux  affirme cependant ne pas dormir lorsqu’on le réveille dans ce stade. Ce sommeil (stade 2) est marqué par l’apparition de pics d’activité bêta et des formes d’ondes complexes (fuseaux et complexes K).

Les stades 3 et 4 se caractérisent sur l’électro-encéphalogramme par des ondes lentes et amples, d’où son nom de sommeil à ondes lentes. C’est un sommeil profond, en ondes delta, dont il est difficile de réveiller le dormeur.

C'est à ce moment qu'ont lieu les divisions cellulaires et la production de l'hormone de croissance, la régénération du système immunitaire, d'où l'importance du sommeil profond. Le sommeil profond occupe environ 1 heure et 40 minutes au cours d'une nuit moyenne de sommeil, que la personne soit un petit dormeur ou un gros dormeur. Il a tendance à diminuer avec l'âge, au profit du stade 2. C'est la phase la plus importante du sommeil.

Enfin le sommeil paradoxal : au cours de ce stade l’activité cérébrale est intense, assez proche de celle de l’éveil, il existe des mouvements oculaires très rapides, en saccades. Paradoxalement (d’où son nom) le corps est complètement inerte, avec une paralysie des muscles qui contraste avec l’intensité de l’activité cérébrale. Lors du sommeil paradoxal, associé aux rêves , on retrouve un pic d’activité beta.

Graphique des courbes du sommeil sans, et avec Z Violyne