Blog

14. sept., 2019

Pour ceux et celles qui ont connaissance des phénomènes énergétiques naturels, la notion de vortex ne sera pas inconnue, pour les autres ce sera plus complexe mais c’est une manière d’aborder le sujet de façon plutôt ludique, dans la réflexion de l’incidence du sens de la circulation des automobiles dans notre pays.


Qu’est-ce qu’un vortex d’énergie, disons simplement qu’un mouvement circulaire, crée une énergie, les scientifiques ont trouvés comment faire de l’électricité avec un mouvement circulaire, d’où la dynamo comme celle du vélo de notre enfance pour éclairer le chemin de l’école, et cela va jusqu ‘aux centrales électriques d’EDF.


En Géobiologie nous observons des phénomènes naturels énergétiques appelés vortex, soit sur les réseaux Hartman ou Curry, soit négatifs ou positifs, (on trouve toutes les explications sur ces réseaux sur le web), mais aussi liés à d’autres phénomènes naturels de type rivières souterraines, failles, cheminées telluriques, ... mais là n’est pas mon propos, simplement ces mouvements d'énergies circulaires et ou spiralées, montent (positifs) ou descendent (négatif) sur notre bonne vieille Terre.


Nous pouvons créer nous même ces mouvements circulaires et les thérapeutes énergétiques savent de quoi je parle.


Pour les septiques, et afin de revenir sur des données simples de la physique, toute matière est constituée d’atomes, qui sont en mouvement dans un schéma d’énergie, un atome est donc une énergie, donc tout est énergie, vibration etc. (tout cela est très résumé ...que les chercheurs… cherchent sur wikipédia)


Un mouvement énergétique qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre (sens horaire) dynamise, (positif) et à l’inverse absorbe, affaiblit (négatif).


Lorsque l’on observe le sens de la circulation sur un rond-point les véhicules circulent dans le sens inverse du sens horaire, donc négatif. L’énergie ainsi créée par des milliers de véhicules chaque jour doit créer un vortex d’énergie négatif, c’est à dire que le lieu devient peu vivable en tout cas en énergie de basse fréquence. Ceci n’est qu’une réflexion, mais nous verrons que cela peut avoir une incidence sur les lieux et les gens qui y vivent ou qui y passent du temps. Le mouvement des gilets jaune s’est développé sur les rond-point, donc lieu pas sympa énergétiquement parlant, est-ce que cela peut avoir une incidence sur les comportements humain ? La question reste posée…

A Paris les ronds-point les plus célèbres et les plus actifs, sont la Concorde et celui de l’Arc de Triomphe, entre les deux – Les Champs Elysées… Les évènements difficiles de ces derniers mois ont ils été favorisés par ces niveaux d’énergie négatifs ?

Je voudrais aussi évoquer Notre Dame de Paris, à chaque fois que je suis aller la visiter, il y avait foule et j’observais cette masse humaine qui tournait à l’intérieur dans le sens horaire négatif (imposé par l’organisation de la visite) et cela m’a toujours gêné, la preuve en est que j’ai toujours fait l’inverse. Est-ce que cela aurait pu avoir eu une incidence sur les évènements dramatiques que nous connaissons ?

Pourquoi les anglais roulent-ils à gauche et pas nous ?
Un peu d’histoire, dans l'antiquité comme au moyen âge les cavaliers étaient armés car les routes étaient peu sûres, souvent droitiers ils portaient leur épée à la ceinture coté gauche afin de pouvoir dégainer rapidement avec leur main droite, et pour se défendre efficacement il fallait se placer sur la gauche du chemin lorsque l’on croisait une autre personne, voila d’où est né le sens de la circulation à gauche, partout en Europe et dans le monde y compris en France. Nous avons donc circulé à gauche (à l’anglaise) jusqu’à la fin du 18 ème siècle.

C’est fin 18 ème, aux USA que le sens changea en raison d’un nouveau chariot sans cocher appelé Conestoga, avec 6 ou 8 chevaux pouvant transporter de lourdes charges, où le meneur s’installait en selle sur le cheval de gauche et donc roulait à droite. La loi s’imposa en amérique, ainsi que ce type de chariot en France et en Europe, surtout en raison des besoins de transport des armées Napoléoniennes, le nouveau régime de l’Empire français décida donc de changer le sens de la circulation, sans doute par contradiction avec l’ancien régime, car le meneur aurait pu se mettre sur le cheval de droite…
C’est ainsi que l’Europe suivi le choix des français, sauf en Angleterre, qui par détestation de Napoléon Bonaparte garda sa tradition de rouler à gauche, et en n’utilisant pas ce type de chariot.


Il semble qu'il y est moins de problème sur les rond-point au Royaume Uni... cela dit, il serait intéressant de connaître les statistiques en terme d'accidents de la circulation sur les rond-points anglais en comparaison avec les français. PH

6. sept., 2019

Partage d'expérience pour les hommes:
Comme chaque année je fais un contrôle sanguin, et cet été le taux de PSA est en forte augmentation, donc au programme des réjouissances, échographie de la prostate, consultation et examen chez l'Urologue... apparemment tout est normal ... avant de poursuivre plus avant par un scanner, l'urologue me demande un nouveau test du taux de PSA, et il me dit d'attendre 8 jours, car lors de l'auscultation il a solliciter légèrement la prostate et cet examen ferait augmenter le taux de PSA, en effet le taux de PSA est lié à une protéine qui circule dans le sang et qui est sécrétée de façon exclusive par la prostate, cette protéïne augmente si on sollicite la prostate par un toucher par exemple.


Ceci me laisse pensif, et je me souviens que je me suis mis à refaire du vélo dernièrement, et ceci juste avant le test sanguin du PSA, et si je suis le raisonnement de l'urologue, la pression de la selle sur la prostate aurait pu faire augmenter mon taux de PSA artificiellement. Donc je m'abstiens de toute pratique vélocypède pendant 1 semaine, et je test mon PSA ... qui redevient celui d'un jeune homme !!!


Moralité le vélo et le test du PSA ne font pas bon ménage ... et je me suis remis au vélo... non mais !
Ceci étant, j’aurai été bien étonné du contraire, en effet je pratique un jeûne long chaque année qui facilite le renouvellement cellulaire et une prévention du risque de cancer, car lors du jeûne les cellules déficientes sont éliminées par l’auto restauration du corps. Ajoutons à cela la pratique régulière des champs magnétiques pulsés ou bio résonance ZViolyne, dont les vertus ne sont plus à démontrer, j’ai pu en effet installer plusieurs dizaines d’appareils ces dernières années, et l’efficacité sur le système immunitaire et la micro circulation du sang permettent au corps un processus naturel d’auto guérison.

2. sept., 2019

Un conseil mettez de l'iode dans votre petit Dej, nous allons en avoir besoin !

Au mois de juin 2019, l’Association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest (Acro) révélait le résultat de prélèvements réalisés en janvier dans la Loire
... Dans l’affaire de la fuite de Civaux en 2012, confirmer au TGI de Poitiers qu’il y a bien eu contamination des eaux souterraines ; dans l’affaire des 310 Bq/l de Saumur le 21 janvier 2019, poursuivre l’enquête pour déterminer l’origine de la pollution ; dans l’affaire du tritium dans le collecteur d’eaux de pluie à Belleville fin janvier 2019, vérifier si cette pollution pourrait être celle retrouvée à Saumur ; dans l’affaire du tritium présent dans certains puisards de plusieurs centrales, communiquer les résultats de l’enquête menée par EDF… »

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/tritium-dans-la-loire-lettre-ouverte-de-plusieurs-associations-l-autorite-de-surete-nucleaire-6506663?fbclid=IwAR2An7HTvAaxcJ6NycawjKNrnd52Bj9n9J6u7QeMi10yDDH8nQfxprigFzI

24. août, 2019

Le jeûne aide à se protéger contre le cancer

Un certain nombre d’anciennes pratiques de santé se révèlent être efficaces de plusieurs façons. 
 
Des scientifiques ont désormais découvert la première preuve d’une intervention naturelle qui déclenche la régénération des cellules souches d’un organe ou d’un système.
 
L’étude a été publiée dans le numéro de Juin 2014 de Cell Stem Cell par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud. 
 
 
 
La recherche montre que les cycles de jeûne prolongé protègent le système immunitaire contre les dommages et induisent la régénération du système immunitaire. 

Ils ont conclu que le jeûne fait passer les cellules souches d’un état dormant à un état d’auto-renouvellement. (1)
 
Les essais cliniques humains ont été effectués en faisant appels à des patients qui étaient sous chimiothérapie. 
 
Pendant de longues périodes de temps, les patients n’ont pas mangé, ce qui a réduit considérablement le nombre de leurs globules blancs. 
 
Chez la souris, des cycles de jeûne « ont activé le mode régénératif, en changeant les voies de signalisation des cellules souches hématopoïétiques, qui sont responsables de la génération du sang et du système immunitaire. » (1)
 
« Nous ne pouvions pas prévoir que le jeûne prolongé aurait un effet si remarquable dans la promotion de la régénération des cellules souches du système hématopoiétique. 
 
Lorsque vous mourez de faim, le système tente d’économiser l’énergie, et l’une des choses qu’il peut faire pour économiser l’énergie est de recycler un grand nombre de cellules immunitaires qui ne sont pas nécessaires, en particulier celles qui peuvent être endommagées. 
 
Ce que nous avons commencé à remarquer à la fois chez l’humain et la souris est que le nombre de globules blancs dans le sang baisse avec un jeûne prolongé. 
 
Puis, quand vous alimentez de nouveau, les globules blancs reviennent. » – Valter Longo, auteur correspondant. (1)
 
Encore une fois, parce que le jeûne réduit considérablement le nombre de globules blancs du sang, cela déclenche la régénération des cellules souches de nouvelles cellules du système immunitaire. 
 
Plus important encore, il réduit l’enzyme PKA, qui a été liée au vieillissement, à la progression des tumeurs et au cancer.
 
(1) Il est également important de mentionner que le jeûne protège contre la toxicité dans un essai clinique pilote où les patients ont jeûné pendant 72 heures avant une chimiothérapie.
 
« La chimiothérapie provoque des dommages collatéraux importants pour le système immunitaire. 
 
Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie. » Co-Auteur Tanya Dorff (1)
 
Le jeûne est une tradition qui faisait partie intégrante de nombreuses cultures anciennes, des védiques aux bouddhistes et plus, le jeûne ne doit pas être confondu avec la famine. 
 
C’est le processus de se restreindre et de contrôler l’expérience sensorielle de l’alimentation et dans le même temps faire en sorte que vous le faites correctement. 
 
Lorsque je jeûne, je fais habituellement des jeûnes à l’eau et je le fais depuis près de huit ans maintenant et je me sens toujours bien et plein d’énergie après l’avoir fait.
 
Plus de recherche
 
1. Le jeûne aide à se protéger contre les maladies du cerveau:
 
Des chercheurs de l’institut national du vieillissement de Baltimore ont trouvé des preuves que jeûner pendant un ou deux jours par semaine peut prévenir les effets de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. 
 
La recherche a également trouvé que réduire l’apport quotidien de 500 calories par jour pendant deux jours sur sept peut montrer des effets bénéfiques clairs pour le cerveau.
 
2. Le jeûne réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète:
 
Avoir régulièrement un jour sans nourriture réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète.
 
Des études montrent que le jeûne libère une poussée significative de l’hormone de croissance humaine, qui est associée à l’accélération du métabolisme et à la combustion des graisses. 
 
L’élimination des graisses est connue pour réduire le risque de maladie cardiaque et de diabète. Les médecins commencent même à considérer le jeûne comme traitement.
 
3. Le jeûne traite efficacement le cancer dans les cellules humaines:
 
Une étude de la revue scientifique du vieillissement a constaté que les patients atteints de cancer qui incluent le jeûne dans leur traitement ont perçu moins d’effets secondaires de la chimiothérapie. 
 
Tous les tests effectués jusqu’ici montrent que le jeûne améliore la survie, ralentit la croissance tumorale et limite la propagation des tumeurs. 
 
L’Institut national du vieillissement a également étudié un type de cancer du sein en détail afin de mieux comprendre les effets du jeûne sur le cancer. À la suite d’un jeûne, les cellules cancéreuses ont essayé de faire de nouvelles protéines et ont pris d’autres mesures pour continuer de grandir et de se diviser. 
 
À la suite de ces mesures, qui à leurs tours ont conduit à un certain nombre d’autres mesures, des molécules de radicaux libres préjudiciables ont été créées, ce qui a démolit le propre ADN des cellules cancéreuses et provoqué leur destruction! C’est le suicide cellulaire, la cellule cancéreuse essaye de remplacer toutes les choses manquantes dans le sang dont elle a besoin pour survivre après une période de jeûne, mais ne peut pas. 
 
A son tour, elle tente de les créer et cela conduit à sa propre destruction.
 
Encore une fois, assurez-vous de faire des recherches avant d’essayer cela. Espérons que cela puisse vous emmener plus loin pour examiner la question si vous êtes vraiment intéressé.
 
Sources: