14. sept., 2019

Réflexion sur les vortex et les ronds-points

Pour ceux et celles qui ont connaissance des phénomènes énergétiques naturels, la notion de vortex ne sera pas inconnue, pour les autres ce sera plus complexe mais c’est une manière d’aborder le sujet de façon plutôt ludique, dans la réflexion de l’incidence du sens de la circulation des automobiles dans notre pays.


Qu’est-ce qu’un vortex d’énergie, disons simplement qu’un mouvement circulaire, crée une énergie, les scientifiques ont trouvés comment faire de l’électricité avec un mouvement circulaire, d’où la dynamo comme celle du vélo de notre enfance pour éclairer le chemin de l’école, et cela va jusqu ‘aux centrales électriques d’EDF.


En Géobiologie nous observons des phénomènes naturels énergétiques appelés vortex, soit sur les réseaux Hartman ou Curry, soit négatifs ou positifs, (on trouve toutes les explications sur ces réseaux sur le web), mais aussi liés à d’autres phénomènes naturels de type rivières souterraines, failles, cheminées telluriques, ... mais là n’est pas mon propos, simplement ces mouvements d'énergies circulaires et ou spiralées, montent (positifs) ou descendent (négatif) sur notre bonne vieille Terre.


Nous pouvons créer nous même ces mouvements circulaires et les thérapeutes énergétiques savent de quoi je parle.


Pour les septiques, et afin de revenir sur des données simples de la physique, toute matière est constituée d’atomes, qui sont en mouvement dans un schéma d’énergie, un atome est donc une énergie, donc tout est énergie, vibration etc. (tout cela est très résumé ...que les chercheurs… cherchent sur wikipédia)


Un mouvement énergétique qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre (sens horaire) dynamise, (positif) et à l’inverse absorbe, affaiblit (négatif).


Lorsque l’on observe le sens de la circulation sur un rond-point les véhicules circulent dans le sens inverse du sens horaire, donc négatif. L’énergie ainsi créée par des milliers de véhicules chaque jour doit créer un vortex d’énergie négatif, c’est à dire que le lieu devient peu vivable en tout cas en énergie de basse fréquence. Ceci n’est qu’une réflexion, mais nous verrons que cela peut avoir une incidence sur les lieux et les gens qui y vivent ou qui y passent du temps. Le mouvement des gilets jaune s’est développé sur les rond-point, donc lieu pas sympa énergétiquement parlant, est-ce que cela peut avoir une incidence sur les comportements humain ? La question reste posée…

A Paris les ronds-point les plus célèbres et les plus actifs, sont la Concorde et celui de l’Arc de Triomphe, entre les deux – Les Champs Elysées… Les évènements difficiles de ces derniers mois ont ils été favorisés par ces niveaux d’énergie négatifs ?

Je voudrais aussi évoquer Notre Dame de Paris, à chaque fois que je suis aller la visiter, il y avait foule et j’observais cette masse humaine qui tournait à l’intérieur dans le sens horaire négatif (imposé par l’organisation de la visite) et cela m’a toujours gêné, la preuve en est que j’ai toujours fait l’inverse. Est-ce que cela aurait pu avoir eu une incidence sur les évènements dramatiques que nous connaissons ?

Pourquoi les anglais roulent-ils à gauche et pas nous ?
Un peu d’histoire, dans l'antiquité comme au moyen âge les cavaliers étaient armés car les routes étaient peu sûres, souvent droitiers ils portaient leur épée à la ceinture coté gauche afin de pouvoir dégainer rapidement avec leur main droite, et pour se défendre efficacement il fallait se placer sur la gauche du chemin lorsque l’on croisait une autre personne, voila d’où est né le sens de la circulation à gauche, partout en Europe et dans le monde y compris en France. Nous avons donc circulé à gauche (à l’anglaise) jusqu’à la fin du 18 ème siècle.

C’est fin 18 ème, aux USA que le sens changea en raison d’un nouveau chariot sans cocher appelé Conestoga, avec 6 ou 8 chevaux pouvant transporter de lourdes charges, où le meneur s’installait en selle sur le cheval de gauche et donc roulait à droite. La loi s’imposa en amérique, ainsi que ce type de chariot en France et en Europe, surtout en raison des besoins de transport des armées Napoléoniennes, le nouveau régime de l’Empire français décida donc de changer le sens de la circulation, sans doute par contradiction avec l’ancien régime, car le meneur aurait pu se mettre sur le cheval de droite…
C’est ainsi que l’Europe suivi le choix des français, sauf en Angleterre, qui par détestation de Napoléon Bonaparte garda sa tradition de rouler à gauche, et en n’utilisant pas ce type de chariot.


Il semble qu'il y est moins de problème sur les rond-point au Royaume Uni... cela dit, il serait intéressant de connaître les statistiques en terme d'accidents de la circulation sur les rond-points anglais en comparaison avec les français. PH